L’histoire de la mascotte (Jack)

Billy n’est pas le seul à avoir ses fans à Fraispertuis-City. Voilà l’histoire de Jack, la mascotte.

C’est en 2009 qu’apparaît pour la première fois un dessin de Jack le pirate, à l’occasion de l’ouverture de la crique des pirates composée à l’époque du Bateau pirate, de Pirates Attack, de la Canonnade, de, la Revanche et de la boutique aux trésors. Le personnage est discret et n’est visible que dans la brochure publicitaire du parc. Dans le parc, c’est Billy qui se balade pour la première fois parmi les visiteurs.

blank   blank

Il est dessiné par Christian Arnould qui définit les traits de ce pirate au nez crochu. Il est représenté avec un manteau rouge, une moustache, un bouc et une boucle d’oreille. Il est parfois représenté avec un crochet à la main gauche, protégé par un petit bouchon de liège et parfois avec un cache œil.

blank blank

En 2010, le parc commande une bande dessinée à Christian Arnould. C’est là qu’on apprend pour la première fois le nom du personnage. L’histoire appelée “À la poursuite de Coco” met en scène Billy et Jack qui tentent de rattraper Coco le perroquet à travers Fraispertuis-City et ses attractions.

blank   blank

blank

Le personnage reste secondaire et n’apparaît alors que dans quelques publications et sur certains produits des boutiques du parc (magnets, t-shirts, médaille des chercheurs d’or, …)

blank   blank

C’est également cette année là qu’un autre pirate fait son entrée au parc puisqu’un audio-animatronique nommé Cap’tain Fraisp va être installé à l’entrée de la crique des pirates. Ce personnage est présenté comme le gardien de la crique. Même si beaucoup les confondent, il s’agit bien de deux pirates différents. Contrairement à Jack, le Cap’tain Fraisp est un vieux pirate à la retraite. Son acolyte “Coco” arrivera lui, en 2013 pour lui tenir compagnie. 

blank
Petite anecdote : L’audio-animatronique servait au départ de modèle de démonstration à l’entreprise Sally Corporation avant que le parc ne lui achète pour l’installer au parc. Pendant l’hiver 2009, l’automate servira de publicité pour le parc lors des déplacements des commerciaux.

En 2013, une deuxième mascotte vient rejoindre Billy dans les allées du parc, mais Jack se fait voler la priorité par une jolie blondinette. Le personnage de Dolly est créé et sa mascotte apparaît aux côtés de Billy. Jack n’est pas totalement oublié puisqu’il est ajouté sur quelques visuels.

blank

En 2016, l’agence de communication Studio Adagio offre à Fraispertuis-City un visuel ou chaque zone du parc est personnifiée par un représentant. Autour de Billy et Dolly, on retrouve tout naturellement Jack pour représenter la zone pirate du parc. Son nez est moins crochu, mais on retrouve la panoplie qui permet de le reconnaître. blank

Cette éventail de personnages séduit et le parc et décide de les développer à travers l’application Mission Fraispertuis-City mise en service en 2018. Dans cette chasse au trésor interactive dans le parc, les joueurs viennent en aide aux différents personnages afin d’obtenir des points. Jack intervient dans la Mission Caraïbes. blank

C’est finalement en 2019 que la mascotte de Jack apparaîtra au parc aux côtés de Billy et Dolly. Le pirate devient beaucoup plus visible dans le parc, mais aussi dans les brochures et les boutiques du parc. Il est dit que c’est lui qui a apprivoisé les pieuvres qui rôdent dans la crique.

blank

blank

Tout comme Dolly et Billy, il est désormais possible de croiser Jack dans les allées du parc, ou à 15h sur la scène du Billy’s Show pour une séance photo.