Retracking du Grand Canyon

L’histoire du Grand Canyon est assez originale. L’attraction construite par Soquet et ouverte en 2000 est le premier coaster du constructeur français à avoir plusieurs trains sur son parcours. Déjà à l’époque, le parcours s’entremêle avec le grand rocher, mais la dernière zone, après les freins de parcours se termine un peu brutalement et le parc décide de commander à Soquet une rallonge en 2005 de la grande boucle. L’attraction toujours très populaire garde malgré tout quelques zones un peu sèches et le parc profite en 2017 de l’insertion de Golden Driller pour modifier complètement une des boucles du parcours (celle juste avant la zone de freins). Les évolutions techniques permettent de mieux calculer certaines courbes pour améliorer les trajectoires. En septembre 2019, le parc procède au démontage d’autres parties du parcours dont la boucle souterraine qui est l’un des endroits où le train a le plus de vitesse. 

Photo de janvier 2020

Les sections retravaillés par une entreprise spécialisée italienne seront bloqués à la frontière suite aux restrictions liées à la pandémie du Covis-19, mais arriveront au courant du mois de mai pour être remontés pendant plus d’une semaine. Les journalistes de TF1 en seront d’ailleurs témoins

   

Le parc a posté hier de nouvelles photos montrant le ré-assemblage. Il doit à présent procéder à la remise en service de l’ensemble et des tests pour vérifier les bienfaits de ce retracking et que tout fonctionne. Les équipes de la TUV valideront ensuite la réouverture de l’attraction. 

   

Laisser un commentaire