Interview 2009

Date de publication : 24 juin 2015

Jamais deux sans trois, cette année encore, M Fleurent a accepté de répondre à nos questions ! L’interview à durer presque une heure, vous avez donc le droit à beaucoup de lecture, mais parmis tout ça, quelques belles infos !

Interview réalisée le 13/04/2009

Fraisp’fan : Où en sont les travaux du Splash battle ? Et pour quand son ouverture est-elle prévue ?

M Fleurent : Pour les travaux, toute la partie béton du manège est terminée, reste les deux grosses parties de décoration d’AAB mais qui vont aller assez rapidement du fait qu’ils vont renforcer les équipes maintenant qu’ils ont récupérés les gens qui travaillait à Europa Park et donc à partir de la semaine prochaine on risque d’avoir une équipe sur le galion et une autre sur la tête de mort (rocher). Donc je pense que ça pourra aller relativement vite et eux devraient avoir terminé toutes leurs décorations aux alentours du 15 mai.

Pour ce qui est de Mack, il y a une livraison qui aurait du être faite la semaine dernière mais que j’ai du repousser parce que j’était en pleine ouverture. Et qui du coup va arriver très vite. Le 14 et le 15, je devrais avoir deux gros arrivages et les trois autres camions suivent derrière jusqu’au 20 avril. Pour ce qui est des petits bateaux radiocommandés de chez Elaut, tout ça est déjà stocké dans mon atelier à Rambervillers. Les anglais (Uk-Loko) ont déjà fini une grosse partie des décors, ils terminent encore un peu le requin et puis à fignoler les cibles et eux devraient m’expédiés ça avant la fin du mois d’avril.
Ce qui aujourd’hui va encore prendre du temps, c’est toute la partie filtration parce que je n’ai pas réussi à tomber d’accord avec la société avec qui je voulait travailler et donc il faut, ou que je trouve une autre filière ou que je le fasse moi-même. Mais de toute façon, c’est très long parce que ça demande une technologie assez importante et puis on a quand même tous les bâtiments à monter autour comme la gare, le jeu d’adresse, … y a aussi les allées à finir, …

Donc pour finir de répondre à la question, on espérait ouvrir courant mai, moi je pense qu’on va ouvrir plutôt fin mai parce qu’on veut à tout prix que tout soit terminé et bien fini, que la végétation soit plantée, les bambous, les palmiers qui vont venir à côté de la tête de mort donc tout ça c’est important que ce soit bien carré. On va essayer de faire rapidement mais d’en faire le maximum, donc je pense qu’on va se caller sur fin mai.

FF: Le choix d’un constructeur comme Mack Rides ou d’entreprises comme Uk-Loco et AAB était-il imaginable pour le parc il y a quelques années ?

MF: Euh non ! En fait, on s’aperçoit que c’est très cher et moi j’ai toujours pensé, et je continue à penser que la différence de prix n’est pas forcément justifiée. J’attends de voir disons. Parce que j’ai l’impression que c’est comme pour d’autres produits, on paye un peu la marque. Mais ça ils le savent, ils connaissent ma position là-dessus. Bien que ce soit l’un des seuls constructeurs à faire 24 mois de garantie, ça montre un certain sérieux dans la qualité mais c’est quand même extrêmement cher. Donc non, on n’aurait pas pu le concevoir il y a quelques années.

Après, du moment qu’on a pris Mack et que je connaissait AAB et que je rêvait de travailler avec AAB et que mettre aussi cher dans un manège sans booster la déco à fond ça aurait été dommage. Après Mack m’a aiguillé vers Uk-Loco avec qui ils avaient travaillés, qu’ils connaissaient et qui apparemment va m’amener toute satisfaction, enfin, je pense qu’au niveau des réalisations, on devrait pas être déçus du truc mais c’est vrai qu’ils y a quelques années on aurait pas pu parce que c’était les finances. Il était prioritaire de ramener des gens avec des nouveautés. C’est plus facile avec de l’italien. Même si, au bout du compte, je me dit que dans 5 ans, en comptant les réparations qu’on doit mettre sur de l’italien ou sur du Mack, j’veut dire dans 5 ans, j’aurais retrouvé le même prix. Le problème c’est que sur le coup, pour l’investissement t’as pas la trésorerie donc ça permet de t’apporter une nouveauté moins cher en passant par l’italien après c’est des frais d’entretiens mais c’est plus considéré comme de l’investissement pur et dur.

FF: Attraction a gros budget, nouvelle zone, changement d’image publicitaire, on sent que 2009 est un vrai palier dans l’histoire du parc. A ce rythme là, que nous réserve la suite ?!

MF: C’est toujours pareil, c’est la fréquentation qui dira ce que nous réserve la suite, nous on est toujours dans l’esprit de continuer à mettre des attractions. Évidemment, on pense toujours à notre TGV qui est parti et qui a pas été remplacé mais c’est toujours pareil, c’est comme quand on a arrêtés la mine d‘or, après quand il a fallu la remettre, on a dit, on peut plus la mettre en route avec nos poupées de chiffon donc on est passé par Heimo. Ça eu un coût non négligeable mais on est relativement content du résultat. Aujourd’hui, quand on parle de coaster on peu plus passer par un coaster trop classique. Donc il faut trouver un truc un peu exceptionnel. Quand on voit ce que nos voisins savent faire de qualité, il faut trouver le truc un peu différent. On a déjà des chiffrages, on a déjà des gens qui nous ont présenter des choses, pour quand on en sait rien, mais ce qui est sur c’est qu’un coaster, ça nous tente parce que toujours une nouveauté prisée.

Et puis après, il y a toujours ce projet de « Small World » made in Fraispertuis. Toujours des petits projets comme ça mais bon si on m’avait demandé l’année dernière à cette époque là ce que je pensais d’un splash battle, j’aurais dit, alors là, certainement pas. J’avais vraiment l’impression que c’était pas le manège qui m’inspirait. Je voyais pas du tout le truc. Bon on verra ce que ça va donner une fois en service, mais je voyais plus le truc à se donner des coups de poing sur le nez plutôt qu’à s’amuser. J’ai été assez surpris de l’effet visuel et attractif de ce manège quand je suis passé à Legoland en revenant de Munich (où c’est déroulé l’EAS 2008).

FF: Et au niveau de la répartition des attractions pour les jeunes, les ados, les adultes et les seniors, est-ce qu’il y a une catégorie à développer pour les années à venir ?

MF: J’ai toujours été un grand fan d’Europa Park, ça a toujours été une de mes références, j’ai toujours trouvé que c’était un des meilleurs parcs. J’ai pas fait tous les parcs dans le monde, loin de là, y a de bien meilleurs spécialistes de parc, mais du peu que j’ai fait, j’ai quand même apprécié des parcs comme Port Aventura ou Europa Park qui ont su mixer des attractions ado et attractions familiales. Et peut être encore plus Europa Park qui se permet d’avoir des attractions disons à sensation mais pour toute la famille. Je pense qu’on continuera a avoir cette recherche même si on peut de temps en temps continuer à avoir une attraction complètement ado, qui booste un peu plus mais faut pas se leurrer, y a toujours des gamins de 6 ans qui ont peur de rien et on pourra les mettre, même dans le GeForce de Holiday Park, ils auront pas peur non plus.

Donc on va continuer comme ça, mais à mon avis, on va être surpris avec le splash battle « Pirates Attack » parce que je pense que vraiment au niveau amusement même adolescent, en groupe, … Nous on c’est amusés quand j’ai emmené mon personnel à Legoland, on a fait 6 à 8 tours, ont est ressortis trempés mais on a vraiment passé un moment où on a bien rigolé et pourtant, on est pas du genre à s’amuser comme des gamins, mais on était vraiment comme des gosses sur cette attraction. Ça nous a à tous super plus et je suis certain que c’est vraiment un manège aussi ado que famille, peut-être même plus ! Moi j’attends vraiment que ça plaise aux ados et qu’il y ait vraiment une belle ambiance sur cette attraction. On verra bien !

FF: L’arrivée des pirates dans le western vosgien à du en étonner plus d’un ! Quels sont les premiers échos ?

MF: Bon, ben pour l’instant, on en a pas trop reçu, à part sur Fraisp’fan où ça à lever un peu de débats. Sinon, on a pas eu d’échos de la part des visiteurs. Pour l’instant, alors on verra après parce que entre dire pirate et imaginer tous ces décors avec les têtes de mort, y a bien une grand-mère un jour à qui ça va déplaire ! Enfin je veut dire, y a bien des gens à qui les têtes de mort ne plaisent pas systématiquement.

L’histoire de faire du pirate permettait de nous coller au bateau pirate, d’être un peu dans l’air du temps parce qu’on voit que dans les librairies, y a beaucoup de livre sur les pirates qui sont arrivés. Faut dire aussi que les trois films (Pirates de Caraïbes) et le quatrième qui devrait suivre ont bien reboostés l’image du pirate et puis en fin de compte, je trouvait qu’on arrivait à faire des effets aquatiques intéressants sur le thème des pirates. Moi je continue à penser qu’en fin de compte, on arrive à trouver une liaison. On est vite limité entre le western et le Mexique en matière d’attractions. Y avait de quoi faire quelque chose sur le thème des indiens mais les indiens, on se réserve quand même un jour de faire quelque chose sur eux mais un gros truc avec un autre manège, un vrai quartier indien et là pour le coup, un quartier indien ça aurait été dommage parce que y avait mon bateau pirate, y avait l’eau et tout, ça allait pas tandis ce que là je peut me permettre de repousser à l’autre bout du parc, de l’autre côté, y a quelques belles attractions qui commencent à être vraiment thématisées indien. Où là on pourra remettre, restaurant, boutique, et tout ça mais qui nous laisse de la place un peu plus parce que là je pense dans le truc des pirates va pouvoir dans ce quartier là mettre encore un ou deux manèges qui seront dans la thématique du pirate de l’autre coté, derrière.

Je pense que les gamins aiment bien les pirates, maintenant on est dans du décor, si dans 10 ans on se dit que les pirates ça plait plus on peut toujours rethématisée mais je pense que la zone restera parce qu’on veut étendre le thème aux Amériques en général, ça va nous laisser un peu un autre univers et donc si on regarde bien les Caraïbes, c’est la baie du Mexique donc on se trouve près du quartier mexicain. Si fallait refaire le parc aujourd’hui, il serait peut-être fait différemment parce que la roue panoramique se retrouve dans le quartier mexicain mais bon j’veut dire, on avait pas tout pensé au début. Donc bon, voilà ! (Rire)

FF: Le cow-boy a subit un sérieux lifting. Ça faisait une bonne paire d’année qu’il n’avait pas évolué, comment est venu le déclic de lui faire passer à lui aussi le niveau supérieur ?

MF: En fin de compte, c’est vrai qu’on avait des problèmes avec notre logo qu’on n’arrivait pas à mettre en 3D. Et puis, moi je me suit aperçut qu’avec le temps, travailler tout le temps avec le même maquettiste, on a beau essayer de changer les idées, l’artiste garde son style. Je pense que M. Lecuyer a fait de superbes choses dans nos prospectus mais on en revenait toujours au même et on le voit très bien sur Fraisp’fan là où tous les brochures sont alignées, quand on regarde à l’époque où il y avait Eltis, Lecuyer après en fin de compte on retrouve les même traits sur les chaque et je suis convaincu que dans 5 ans ou dans 6 ans on dira pareil de la nouvelle société, PM Conseil, sauf si eux évoluent parce que là c’est une équipe, c’est déjà plus une personne toute seule. Y a plus d’idées, ils discutent plus le projet, et donc on c’est dit que c’était bien de faire évoluer notre personnage, le rajeunir. Pour changer en plus de maquettiste, comme M Lecuyer avait retravaillé le logo il fallait aussi qu’on le rechange. En fin de compte, notre logo était un peu tristounet, on lui a donné une autre allure. Dans les premiers tests, ça a commencé avec un personnage proche de Woody (le cow-boy de Toy Story) et du coup on a recherché encore. Et au final on est arrivé à quelque chose où finalement tout le monde est d’accord pour dire que ça donne un truc plus jeune ce qui va certainement nous permettre de faire une mascotte. Depuis le temps qu’on nous demande une mascotte, on espère éventuellement en avoir une, après faudra trouver des volontaires pour aller dedans ! (Rire)

FF: Ça tombe à pique pour ma prochaine question ! Vue qu’il y a une nouvelle mascotte va t-elle dans les années a venir se promener dans le parc ?

MF: Il est fort possible qu’elle se promène, même pas dans les années à venir, certainement cette année dans le parc parce que j’ai fait des demandes à différents costumiers pour voir ce qu’ils étaient en mesure de nous faire et de nous proposer, donc on va voir, c’est pas spécialement une question de coût mais plus une question de temps et de trouver quelque chose qui nous plaise mais bon, il est assez facile comme personnage. On va voir ! Affaire à suivre.

FF: Quelle est la stratégie de communication du parc ? Quel est le budget ?

MF: Aucune stratégie bien définie. On reste fidèles à certain support parce qu’on sait par expérience qu’ils sont assez valables comme la jaquette TV ou des choses comme ça. Pour le budget, on se trouve aux environs de 200 000 euros annuel, plus les a cotés comme les salons et tout ça mais on n’a pas de vraie stratégie. Ou on n’a jamais été très fort, ou on a toujours été honnêtes. On n’a jamais voulu faire trop de publicité, dans le sens où on pense qu’il faut faire attention de ne pas ramener trop de monde et de les décevoir. On a toujours été convaincu que la meilleure publicité pour nous c’était que les gens se le disent. Et on peut faire n’importe quelle publicité, c’est quand même les gens qui en font la meilleure. Quand on leur demande comment ils ont connus le parc, ils nous répondent qu’on leur en a parlé donc le reste n’est en fait que de l’appui. Ils voient mais parce qu’ils en ont entendus parlés, ils prennent le support, ou ils vont regardés un 4 par 3, …

Alors après effectivement, je pense qu’on pourrais monter à 300 000 visiteurs cette année si on bazardait de la publicité sur France 3 en permanence, toutes les chaînes voir TF1 de temps en temps ! On peut attirer n’importe qui mais après ça sert à rien d’avoir 5 heures de queue sur les attractions et que les gens soient totalement déçus et qu’après ils nous fasse une contre publicité qui sera beaucoup plus mauvaise et où il nous faudra 20 ans après … Qui va lentement, va sûrement ! Donc on n’a pas vraiment de politique, c’est un peu au coup par coup.

Mais bon, pour cette années, on a quand même l’intention de faire ce qu’on a pas fait depuis, je crois 1978, l’année de l’ouverture de la mine d’or, c’est-à-dire de faire une inauguration officielle sur le manège. Et donc là, on aimerai bien faire un grand truc, un beau truc avec plein d’invités en costumes en cravate. On sait que généralement quand on a plus d’invités en costume, en cravate, on a plus de presse qui nous suit. Donc voilà, médiatiquement, ça peut être sympa et puis même, je pense qu’il faut réellement marquer le coup parce je pense que cette attraction va marquer une nouvelle page de Fraispertuis City.

FF: Vu la période de crise que traverse la France, est ce qu’il y a une répercussion de cette crise sur le parc, direct et indirect. Y a t il des mesures prises au sein de l’entreprise, (réduction de temps de travail, réduction de frais, de personnel…)

MF: Alors moi personnellement, je suis un éternel optimiste et je fais tout l’inverse des autres entreprises. C’est-à-dire que je veux contrecarrer la crise donc, on a embauché cet hiver, on a fait le plus gros investissement que le parc n’a jamais fait, donc on fait tout pour inverser la crise. Ça permis aussi de faire bosser les entreprises du coin. Bien sûr les gros budgets sont partis à l’étranger mais bon, c’est européen et y a quand même la moitié du budget qui a été dépensée dans des entreprises directement du canton, voir du département.

Alors après la crise, effectivement, on s’en méfie, on a fait attention de pas trop augmenter. Je crois qu’on a quasiment pas bougé, voir diminué au niveau de la restauration pour que les gens puissent continuer à prendre le repas sur le site. On se dit attention, peut-être que les gens vont continuer à venir sur le site mais consommerons moins à l’intérieur donc faut continuer à avoir des prix de façon à ce qu’ils se disent « On va se faire une bonne journée à Fraispertuis, avec le repas ». Le prix d’entrée, on voit qu’il a évolué mais par rapport à la nouveauté qu’on apporte, c’est pas énorme. Ça représente 50cts d’euros pour les enfants. Pour les adultes, y a un peu plus mais on voulait aussi creuser l’écart entre le tarifs des adultes et des enfants. Pendant des années, on nous a dit que c’était pas normal, tout le monde payait presque le même tarif, et donc maintenant c’est chose réglée, effectivement il a une vrai différence entre les enfants et les adultes.

FF: Quels sont les chiffres de l’année dernière (visiteur, CA) ?

MF: En matière de visiteurs on était en progression, enfin, c’était notre meilleure saison. On a fait 180 000 visiteurs, on était assez content mais par rapport à 2005 qui avait été notre meilleure saison on a fait que 8000 visiteurs de plus donc y a rien d’exceptionnel par rapport aux gros investissements qu’on a fait depuis 2005. Faut quand même se les remettre, entre la mine, le ciné Desperados, le cactus, le carrousel, … donc voilà. Le chiffre d’affaire, j’ai vu qu’il y avait des gens qui avait donner le lien vers un site, bon, il est publié notre chiffre d’affaire mais faut faire attention parce que l’année 2008 c’est pas la saison 2008 parce qu’on clos notre exercice au 31 mars 2008 donc le chiffre d’affaire qu’ils on eu c’est celui de 2007. Celui de 2008 a été meilleur mais le résultat sera pas meilleur non plus parce que automatiquement les charges ont augmentées, le nombre de personnel à augmenter, donc le résultat sera peut-être encore moins bon, c’est pas spécialement pour cela que la maison va mal, ça évite de payer de l’impôt au moins. Mais c’est pas bien non plus parce qu’il faut beaucoup plus négocier au niveau des banquiers quand on va solliciter des prix aussi importants. Mais on a pris depuis 2006 une météo quand même, et même l’année dernière, pas vraiment superbe. Les parcs ont soufferts l’année dernière en général, même si ils ont tous comme moi progressés en nombre de visiteurs, on ne pense pas que ce soit des années exceptionnelles. L’année exceptionnelle, ce sera peut-être cette année !

FF: C’est tout ce qu’on souhaite au parc, Du coup, quels sont les objectifs de fréquentation pour 2009 ?

MF: Y arrive un moment on se dit attention quand on part sur des projets comme celui de cette année, on se dit, j’augmente mon prix de tant en considérants que je fasse tant de visiteurs de plus. Nous on part toujours au pessimiste, c’est-à-dire qu’on se dit dans la mesure où on ferais pas plus, il faut quand même qu’on puisse rembourser nos prêts. Ce qui est déjà pas mal. Donc j’aurais tendance à dire, avec l’augmentation du prix d’entrée, si on fait nos 180 000 visiteurs, on sera content, maintenant, j’estime qu’avec l’apport d’un tel manège, avec un tel décors on peut atteindre les 200 000 je pense sans beaucoup de difficultés. Après, y a un gros inconnu, c’est la météo. Si on prend une météo comme 2006, effectivement, ce sera difficile mais le Pirates Attack nous permettra peut-être de rester à 180 000.

FF: Est-ce que Fraispertuis-City se préoccupe beaucoup de la concurrence proche (Walygator, EP, …)

MF: Qui ça ?! (Rire) Non, les deux parcs que tu as cité ne nous font pas concurrence parce que dans la clientèle de parc, il y a une vrai clientèle qui vont aller dans un parc, puis dans l’autre, puis dans l’autre sans vraiment comparer, ils vont les prendre à part, ils vont dire « A Fraispertuis City, on a passé une bonne journée pour tant d’euros, on a été à Europa Park, super leurs grand huit, une bonne journée pour tant d’euros, … » enfin bref, et puis à coté de ça, y a une clientèle occasionnelle qui est de passage dans les Vosges et puis c’est tout, donc y a pas une vrai concurrence. Nous notre concurrent, c’est plutôt la fête au boudin ou à la tête de veau, enfin les truc un peu du dimanche de basse saison qui sont pour nous les vrais concurrents parce que c’est gratuit, … enfin voilà.

FF: Que pensent-ils de l’ouverture de la Sheriff Academy chez Walygator ?

MF: J’me doutais de cette question. On est très content que les grands parcs suivent les petits parce que c’est tout à notre honneur et c’est flatteur de savoir que les grands parcs trouvent bien nos attractions. Au moins ça veut dire qu’on c’est pas trompés sur le choix, ça rassure mes banquiers, parce que si les grands parcs font pareil c’est positif ! Le Bioscope a fait un dérivé, moi j’avais pas signé d’exclusivité avec Alterface, bien au contraire et donc y a pas de secrets. Futuroscope m’a consulté déjà pour éventuellement venir voir le notre donc voilà, c’est dans l’air du temps, on espère aussi pouvoir être visionnaires avec Pirates Attack pour le reste, c’est plutôt no comment.

FF: Est-ce que le projet de coaster/dark ride de Walygator pour l’année prochaine vous fait peur ?

MF: Non, pas plus que le projet de Blue Fire à Europa Park cette année. C’est bien, les parcs continuent à investir, c’est positif. Juste un vœu, qu’ils tiennent leurs promesses parce que faut faire très attention, mais à force de se moquer des gens, on arrive à des situations qui deviennent assez difficile pour nous. Quand je vois des parcs qui ouvrent et que le jour de leur ouverture ils ont huit ou neufs attractions qui sont arrêtées, après, les gens se méfient. Ils téléphones pour nous demander si tout est bien ouvert alors que toi tu as bossé pendant un mois jour et nuit pour tout ouvrir, faire les test de sécurités et tout … Que tu ai un manège, que pour des raisons de sécurité tu ouvre pas, tu peut le comprendre, c’est très bien et faut pas prendre le risque de l’ouvrir parce qu’il est pas au top et t’as pas pu faire tous les essais, mais qu’on commence à dire et qu’à coté de ça on fait rien à l’entrée du parc, c’est pas pour rien que nous, tant que notre nouveau manège n’est pas ouvert, on garde notre prix d’entrée de l’année dernière et il faut savoir que je perds 2 euros. Ça va vite, jusqu’au mois de mai, on aura perdu pas mal d’argent là-dessus mais je pense qu’il faut être honnête avec nos visiteurs si on veut pas qu’on soit mal vus et qu’après les gens nous demandent presque de faire la liste des attractions qui marchent avant de rentrer dans le parc, avant de payer l’entrée, … Donc voilà, c’est très bien qu’ils mettent une belle nouveauté mais qu’ils tiennent leurs promesses !

FF: Fraispertuis-City a énormément évolué depuis le début des années 90, comment imaginent-ils le parc en 2030 ? Quels sont les projets de Fraispertuis sur le long terme ?

MF: 2030, ce sera déjà plus moi, c’est sur ! On aime autant pas se projeter trop loin dans l’avenir parce que c’est déjà difficile de savoir ce deviendra l’année prochaine. On est quand même sur un produit, même si certains pensent les gens se consacrerons toujours au loisir, on sait pas comment tout ça va évoluer dans les années à venir, donc on vit au jour le jour. C’est-ce que je disait tout à l’heure, si on m’avait parlé d’un splash battle l’an dernier, j’aurais dit non, aujourd’hui, ben voilà, on est partis là-dessus ! Si on m’avait dit pirate, j’aurais dit non, et on est là-dessus, … Je pense que l’avenir voudrait qu’on fasse du resort. Pas à même le site, parce qu’on est déjà un petit peu coincés.

FF: C’était justement ma question suivante, dans une interview précédente, vous avez évoqué l’idée de Resort pour Fraispertuis ? Le projet a-t-il évolué ?

MF: Ça reste toujours plus ou moins d’actualité bien qu’on soit très content, y a un Center Parc qui s’installe pas très loin de chez nous et donc tout ça est très bon pour la région, c’est bien la preuve que même dans l’est de la France où on pense que la météo est catastrophique, on viens installer des super complexes aquatiques, ludiques et d’hébergement mais on pense aussi qu’on pourrait en la matière donner à nos visiteurs, dans la gamme qui correspond à notre parc, c’est pas hôtel trois étoiles non plus, le parc n’est pas à la hauteur là donc plutôt dans une gamme de cottage thématisé. On pense qu’il y aurait moyen de faire quelque chose, après ça pourra pas être fait à même le site, il faut le déporter, le moins loin possible mais ça reste toujours un projet d’actualité.

FF: Est ce que le projet « small world » avance, y a-t-il de nouvelles idées pour ce projet ?

MF: On peut pas dire qu’il avance, ça a toujours été plus un rêve, enfin pas un rêve mais plus une idée qu’un plan qui aurait été dessiné et qu’on aurait jamais modifié. Mais bon, généralement, je vais très vite pour dessiner les plans et donc, le jour où on se décidera à partir sur ce genre de projets, en quelques semaines, on aura dégrossi le truc, surtout aujourd’hui que je commence à connaître des grosses entreprise de décors, on devrait facilement arriver à trouver des designers qui nous fassent des plans. Mais tout va très vite ! On l’a vu avec l’évolution du chantier cette année, avec ce qui c’est passé en quatre semaines, … Il y a un mois, on coulait la dalle, on faisait fondre la neige pour pouvoir terrasser la dalle. Et puis après en quatre semaines on a quand même coulé la dalle, on a fait descendre l’électricité, le gaz, refaire le pont du train et tout ça, enfin tout va très vite.

Après c’est aussi un peu le problème des petits parcs, on peut pas se projeter sur longtemps, un tel manège, faudrait presque commencer à le travaillé dès aujourd’hui pour 2010 mais nous, voilà le temps de monter le projet financier, plus ci plus ça en fin de compte, ça nous à fait signer les bons de commande à la mi décembre. D’où aussi de partir sur les bateaux de chez Mack en pirate. J’ai pas fait de demandes ailleurs. Bon faut dire, des constructeurs y a pas beaucoup y a Preston et Mack. Mack pouvait pas me le faire pour 2009 sauf si je partais sur le même bateau que Six Flags Chicago puisqu’en fin de compte, y avais pas besoin de refaire de moule et donc on gagnait du temps là-dessus. Il faut du temps et on l’a pas parce qu’il faut absolument qu’il soit ouvert pour la haute saison. Autant la mine, je crois qu’on l’as ouvert juste avant le 14 juillet, autant le splash, il faut qu’au moi de mais on soit ok. Ce qui veut dire que le mois à venir va être encore chaud !

FF: Est-ce que parc prévoit pour le futur de faire des nocturnes, des journées à thème, spectacles, animations ou autre ?

MF: Nocturnes, je ne crois pas. Je crois pas pour plusieurs raisons, tout d’abord parce que ça coûte cher, ça apporte pas beaucoup plus, les gens vont venir la journée, rester le soir, … Et puis, ça implique des normes différentes de celles qu’on a actuellement. L’établissement ferme à 18h30, 19h, pas besoin de contraintes de sécurités d’éclairage de secours, enfin de beaucoup de choses, plus l’éclairage des attractions donc, ça a un coté sympa mais c’est difficile.

Prolonger la saison plus loin que le mois de septembre, pour nous, c’est aussi difficile. Certains collègues font halloween, ça pourrait bien ce prêter au thème du parc mais pour nous c’est aussi un peu impossible, comme on est coincés dans la vallée, on arrive à plus avoir le soleil et on veut pas risquer de tomber dans des jours de neiges parce que si il faut un brise glace devant les bateaux de Pirates Attack ou devant le flum ça deviens compliqué.

Les spectacles de rue, c’est aussi difficile par contre, il n’est pas exclu qu’un jour effectivement, on fasse un sur un thème western mais plus en spectacle confiné avec des gradins et une scène de fond western du style Port Aventura. Mais bon, spectacle, c’est toujours assez difficile, comme le parc, de part sa taille a une fréquentation en dents de scie, le jour où tu as 100 visiteurs et le lendemain tu en as 6000. Ça change un peu les cadences des spectacles, c’est difficile à gérer.

FF: Est ce que le parc reçoit des plans ou des projets de manège de ces fans ?

MF: En général non, à part un jeune qui m’envoie de temps en temps des croquis, ou des idées. Ah et puis si, il y en a un autre qui m’envoie des plans, plus sérieux. Mais je prend quand même beaucoup d’idées dans les commentaires qui peuvent être fait sur Fraisp’fan ou sur d’autres sites. Par rapport à d’autres parc ou d’autres attractions. Ça m’inspire beaucoup, j’suis beaucoup là-dessus. J’essaye d’être au maximum à l’écoute. Y en a qui sont un peu démesurés parce qu’ils sont un peu déconnectés entre la réalité et l’imagination. Si on achète pas du B&M ou de l’Intamin, c’est pas parce qu’on en veut pas, c’est simplement parce qu’on a pas les moyens. Enfin, si y a un internaute qui est prêt à me faire un gros chèque pour qu’on achète du B&M, ce sera avec plaisir, je le cache pas mais on est au maximum du financement, surtout dans ce manège là. Y a vraiment fallu négocier très très dur avec les banquiers pour leur faire comprendre qu’avec la crise actuelle on se doit d’amener de nouveaux manèges chaque années, même les gros parcs référents essayent d’investir chaque années, des parcs comme Europa Park, qui a mis l’année dernière deux petits manèges italiens mais ils jouent la nouveauté. Nous on se disait pour une nouveauté, mais un petit manège, c’est pas une vrai nouveauté si on met une nouveauté moyenne, c’est tout de suite trois, quatre cent mille euros, pour entre 3 et 4 fois plus, t’as l’occasion d’avoir quelque chose de beaucoup plus performant qui va dire au gens, faut aller voir, y a quelque chose d’assez spectaculaire à Fraispertuis et c’est dans ce sens là où on a voulu le faire parce qu’on c’est dit, si l’année prochaine, les gens sont un peu justes ils diront « ben là on y a été l’année d’avant, ils ont rien mis de vraiment exceptionnel, on ira l’année prochaine » et donc là, cette année, on leu laisse pas le choix ! Il faut qu’ils viennent absolument voir Pirates Attack ! Et peut être qu’on pourra espérer pour les années à venir un coaster, peut être pour 2010 ou 2011, ou 2012, ou …

Mais bon, il c’est monté pas mal de gros parcs dans l’est, en Asie et ils ont énormément soufferts donc y a un marché de très bonnes occasions, pas très cher et il se pourrait, si on a une bonne saison qu’il y ai de bonnes opérations à faire. Un beau manège d’occasion, qu’on pourrait rethématisée. Des rails bleus ça peut se peindre en marron, on peut changer les trains et vite avoir quelque chose de différent. Certains constructeurs commencent déjà à m’envoyer des trucs, ce sera certainement pas du B&M mais on peut arriver à trouver quelque chose de sympathique je pense ! Enfin voilà, on verra !

Merci beaucoup d’avoir répondu à toutes nos questions, on a plus qu’à se donner rendez vous pour l’inauguration de Pirates Attack au mois de mai ! Et moi je remercie aussi toutes les personnes qui m’ont soufflées des questions, j’espère qu’elles y auront trouvées des réponses !